Aider l’innovation alimentaire dans les semences en RDC

PROJET HALIFAX SEED

  • Aider l’innovation alimentaire par les semences en République Démocratique du Congo.

 

La République démocratique du Congo, ancienne colonie belge située en Afrique centrale, est le deuxième plus grand pays du continent africain avec une superficie de 2 345 000 km2 et une population totale estimée à 89 762 749 habitants (2017), dont plus de Environ 70% sont des ruraux et pratiquent une agriculture vivrière dite de subsistance. La population totale estimée de la capitale Kinshasa est de 15 millions d’habitants. Le secteur agricole représente 60% de la population active et 50% du PIB. Le pays possède un potentiel agricole énorme, avec environ 80 millions d’hectares de terres arables et des conditions climatiques favorables à l’agriculture, pour devenir le grenier à pain de tout le continent africain, mais seulement 10% de ses terres arables sont utilisées pour l’agriculture.

Aujourd’hui, la RDC figure parmi les pays les plus touchés par les carences en nutriments et a été cité le pays le plus affamé au monde en 2011 selon les résultats au Global Hunger Index (GHI) en 2009 et 2010, le pays le plus affamé au monde en 2011. Des méthodes de culture inadéquates conduisant à la dégradation des sols, des transports limités et les infrastructures de stockage ou les systèmes fonciers mal ajustés sont parmi les faiblesses qui compromettent la sécurité alimentaire en RDC. L’agriculture traditionnelle représente 80% de l’agriculture totale et est extrêmement vulnérable aux changements climatiques, géologiques ou liés au marché. L’agriculture moderne est moins encline mais est principalement utilisée pour la production de biens d’exportation (par exemple, le café et le cacao).

Le Centre d’encadrement des paysans, une ONG congolaise fondée en 1985 par le Dr Damase Khasa, actuellement professeur d’agroforesterie et de foresterie internationale à l’Université Laval, au Québec, par conscience des conditions de vie difficiles de leurs membres avec en vue d’améliorer leurs moyens de subsistance a fait don de plus d’une tonne de semences, de petite ferme agricole, cette ONG est devenue dans les années 2000 l’une des plus anciennes et des plus grandes ONG de la province du Kongo central avec l’aide de volontaires canadiens du CECI à Montréal, de l’EUMC à Ottawa et de Jeunesse du Monde à Québec. L’ONG a son siège à Boma, une population estimée à 300 000 habitants, à environ 470 km de la capitale Kinshasa. La ville a été la capitale de l’État indépendant du Congo, puis du Congo belge, du 1er mai 1886 au 31 octobre 1929. La mission de l’ONG est d’aider les organisations d’agriculteurs à prendre conscience des conditions de vie difficiles de leurs membres avec en vue d’améliorer leurs moyens de subsistance. 

Les objectifs spécifiques de l’association sont les suivants: 

  • accompagner l’organisation du producteur et son environnement; 
  • soutenir la production agricole, animale et artisanale des agriculteurs; 
  • soutenir la transformation, la conservation, la consommation et la commercialisation des produits paysans; 
  • Développer et promouvoir des systèmes agro-écologiques respectueux de l’environnement comme alternative à l’agriculture sur brûlis dans la région de Mayumbe. 

Halifax Seed Company a noué un partenariat avec l’ONG congolaise et a fait don de plus d’une tonne de semences afin d’intensifier l’agriculture familiale écologique par la distribution des semences maraichères

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •